La puissance des outils numérique et l’explosion des idées/outils provenant de celui-ci battent au plein.

Parmi les techniques d’utilisation, j’ai découvert une notion grâce à un camarade de classe en LP CAN

ARG – KEKEC ?

ARG = Alternate Reality Game

Concrètement cela représente un concept d’immersion narrative liant le monde réel comme support de création d’un scénario fictif. Spontanément nous pourrions penser aux jeu de réalité virtuelle.

Et vous avez raison ! En tant que chargés de communication/webmarketing. Nous pouvons adapter ce concept et même extrapoler sous différents angles !

Par exemple Au cours de sa présentation concernant sa stratégie de communication idéale pour son entreprise, Antoine Deux fait référence à la notion d’ARG.

D’ailleurs je recommande sa vidéo où il explique le concept :

SRC – Antoine Deux

ARG – Comment en créer ?

D’après leculturographe il y aurait plusieurs étapes pour créer un ARG

  • La Dissémination : Tout ce qui concernant les éléments dispersés permettant de reconstituer la trame globale.
  • L’Autonomie : La narration n’est pas liée à une seule plateforme il doit être transmédia et vivre indépendamment du reste des éléments.
  •  L’Esprit de Ruche : L’expérience est aussi bien individuelle que collective. Les participants doivent quand partager leurs connaissances afin de surmonter les obstacles.
  • Le Mimétisme : Tous les éléments de l’expérience copient des éléments réels pour flouter la frontière entre fiction & réalité.
  •  L’Individu-Média : Participants restent eux-mêmes et ne doivent pas jouer un rôle. Ils apportent leur vécu dans l’expérience et s’appuient sur leurs connaissances pour franchir les difficultés.
  •  L’Évolutivité : Le scénario doit pouvoir s’adapter aux divers événements survenant durant la durée de l’expérience.
  •  Le Discernement : Tout éléments, bien que reproduisant la réalité, doivent pouvoir être identifiés comme faisant partie d’une expérience narrative fictionnelle.

Finalité

Le principe n’est pas nouveau, on note notamment les jeux de rôle ou bien les escape games qui reprennent ce principe. A mon sens ce terme est similaire à celui du “storyboard” pour moi. On l’utilisera par la suite pour décrire les étapes à réaliser afin d’attirer de justifier un choix média/livrable.

J’aime bien l’utilisation que Antoine a fait durant sa présentation, le principe de faire traverser l’internaute sous différent canal est intéressant. Cependant je dois avouer être sceptique quant à l’UX tout particulièrement au parcours utilisateur…

~Tim - 2021